Lucas 0763471443  contact@snmvl.com

Le vol libre est une activité « à risque ».

L’étude de l’accidentologie permet d’observer que l’aspect  technique ne peut à lui seul porter la cause des accidents. Au moment où une situation donnée bascule pour devenir un accident, il est intéressant d’étudier les circonstances et l’état d’esprit du pilote en amont de cet instant. Des indices nous invite à prendre en compte dans nos pratique ce qui est appelé « Les facteurs humains ».
Cet onglet du site du SNMVL recense la documentation pouvant enrichir soit notre regard de moniteur sur ce sujet, soit celui de nos élèves. Bonne étude !
Fichiers ppt et pptx
  

 

 

Le courtier de la FFVL s'est proposé de répondre à tes interrogations sur les contrats pro et de créer une Foire Aux Questions (FAQ).

Pour alimenter cette FAQ, envoie-nous tes questions concernant le contrat actuel, les garanties, le montant, la légalité, etc.

Information Recyclage Moniteurs de vol libre

L'Ecole Nationale de Ski et d'Alpinisme (ENSA) organise, à partir de l'automne 2018,la mise en œuvre du recyclage obligatoire pour les professionnels du vol libre.


CORONAVIRUS : VOS STAGES DE PARAPENTE

Vous êtes nombreux à nous questionner sur l'opportunité de maintenir vos stages de parapente face à la pandémie du coronavirus COVID-19.

Nous vous rappelons les mots du premier ministre : Édouard Philippe a annoncé le 14 mars «un renforcement des mesures qui touchent à la vie sociale». Après avoir «consulté le Conseil scientifique», il a «donc décidé» la «fermeture, à compter de ce soir minuit» et «jusqu'à nouvel ordre», de «tous les lieux recevant du public» et qui sont «non indispensables à la vie du pays». Cela concerne «notamment les restaurants, les cafés, les cinémas et les discothèques». Plus largement, cette décision va s'appliquer à «tous les commerces, à l'exception des commerces essentiels».

Le parapente n'étant pas un commerce essentiel, nous faisons appel à votre sens civique et vous demandons donc d'annuler vos stages et activités de biplace jusqu'à nouvel ordre. Ne perdons pas de vue que la seule solution qui s'offre à la population pour l'instant est le confinement. Plus la situation sera revenue rapidement à la normale, plus vite nous pourrons reprendre notre activité, éventuellement de manière renforcée. Soyons citoyens, agissons ensemble !