Lucas 0763471443  contact@snmvl.com

L’association MAIDAIS, dirigée par Anne Noiret, regroupe plusieurs syndicats professionnels ayant adhéré moyennant le paiement d’une cotisation prélevée sur la cotisation syndicale de leurs adhérents. Les professionnels concernés sont les Accompagnateurs en Moyenne Montagne du SNAM, les Moniteurs de Ski du SIMS, les Guides du SNGM et de l'Apriam, les Moniteurs Cyclistes du SNMCF, les Moniteurs d’Escalade du SNAPEC, les Grimpeurs Encadrants dans les Arbres du SNGEA et bien sûr les Moniteurs de Vol Libre du SNMVL.

Pour toute aide ponctuelle sur des questions administratives, juridiques, sociales ou fiscales, et une information sur la réglementation correspondante, vous pouvez donc prendre contact avec Anne Noiret.

Comment ?

Pour contacter MAIDAIS, identifiez-vous et rendez-vous sur cette page.

Combien çà coûte ?

Rien… Chaque année le syndicat reverse 5,00 € sur la cotisation syndicale pour le fonctionnement de MAIDAIS… Vous pouvez donc téléphoner en toute tranquillité ; votre adhésion au syndicat sera toutefois vérifiée. En revanche le budget reste un peu serré… donc, pour l’envoi de documents, une enveloppe timbrée sera réclamée.

Pour vous aider, Maidais a édité des fiches au format PDF

Une mise en ligne de documents plus « pratiques » :
Un ensemble de « pack infos » sont en cours d’élaboration afin que vous puissiez trouver l’information courante directement sur le site et ainsi « désengorger » le ligne téléphonique et mels : MERCI DONC DE COMMENCER PAR RECHERCHER SI L’INFO N’EST PAS TRAITÉE DANS LES FICHES avant de téléphoner.

Connectez vous pour pouvoir les lire

 



CORONAVIRUS : VOS STAGES DE PARAPENTE

Vous êtes nombreux à nous questionner sur l'opportunité de maintenir vos stages de parapente face à la pandémie du coronavirus COVID-19.

Nous vous rappelons les mots du premier ministre : Édouard Philippe a annoncé le 14 mars «un renforcement des mesures qui touchent à la vie sociale». Après avoir «consulté le Conseil scientifique», il a «donc décidé» la «fermeture, à compter de ce soir minuit» et «jusqu'à nouvel ordre», de «tous les lieux recevant du public» et qui sont «non indispensables à la vie du pays». Cela concerne «notamment les restaurants, les cafés, les cinémas et les discothèques». Plus largement, cette décision va s'appliquer à «tous les commerces, à l'exception des commerces essentiels».

Le parapente n'étant pas un commerce essentiel, nous faisons appel à votre sens civique et vous demandons donc d'annuler vos stages et activités de biplace jusqu'à nouvel ordre. Ne perdons pas de vue que la seule solution qui s'offre à la population pour l'instant est le confinement. Plus la situation sera revenue rapidement à la normale, plus vite nous pourrons reprendre notre activité, éventuellement de manière renforcée. Soyons citoyens, agissons ensemble !